Maëlle et Pierrick, deux Bomb’héros

Après avoir sillonné l’Amérique du Sud Maëlle et Pierrick, deux pompiers volontaires, ont décidé de parcourir le continent africain. Leurs buts : récolter de l’argent, via une plateforme de crowdfunding afin d’aider les orphelins du Rwanda, et soutenir les acteurs engagés sur place pour lutter contre le paludisme.

Janvier 1952, un jeune étudiant de 23 ans en médecine nommé Ernesto Guevara de la Serna décidait d’arrêter brusquement ses études, bien que presque diplômé, pour traverser l’Amérique du Sud avec Alberto Granado, biochimiste, son compère de toujours, sur le siège de la « Poderosa » sa motocyclette devenue légendaire. Partis de Buenos Aires, les deux jeunes idéalistes souhaitaient, de prime abord, mettre en exergue les disparités existant sur le continent sud-américain d’un point de vue médical. Sept décennies plus tard en 2016, et un simple vélo pour moyen de transport, plus écolo à leur yeux, Maëlle et Pierrick ont eux aussi décidé de sillonner l’Amérique du Sud. Pour ces deux pompiers, la raison de ce voyage est simple : aller à la rencontre de leurs homologues sud-américains, visiter 35 casernes sur place, partager leur expérience professionnelle, découvrir le matériel utilisé mais surtout se nourrir des richesses locales, découvrir l’organisation de leur système de secours et mettre des visages sur ces hommes et de ces femmes qui sauvent des vies dans leurs pays. L’essentiel pour eux de suivre le sillon de Pompiers sans Frontières dans l’observation des différentes techniques et conditions de travail et d’essayer à leur échelle d’apporter une entraide.

Des « pompiers sans frontières » aux allures de « médecins sans frontières »

Forts de leurs pérégrinations outre-Atlantique, ces deux jeunes, qui se sont rencontrés au sein de l’association Pompiers sans Frontières en 2014. En étroite collaboration avec l’ONG, ils ont pu réaliser leur projet de voyage, de découverte a vélo. Ils ont décidé de voir plus grand et de ne fixer aucune limite à leurs âmes philanthropes et leurs corps entrainés. Aujourd’hui, les bénéfices récoltés par ces deux Bomb’héros est reversé à Pompiers sans Frontières. Pour Maëlle, qui œuvre pour la protection de l’environnement auprès des jeunes au sein d’une ONG, et Pierrick, étudiant en cinquième année de médecine, l’idée de partir sur le continent africain leur est venue tout naturellement. Faute de moyens, ils se sont dirigés vers une plateforme de crowdfunding, un site qui permet de récolter des dons pour leur projet caritatif, la récolte de fond qui permet l’amélioration des conditions de scolarité des orphelins du Rwanda. (3000 Km à vélo =3000 €).

Leur objectif : récolter un euro par kilomètre parcouru à vélo. Sur place, Pierrick travaille au sein d’un hôpital. Le manque de moyens est abyssal et de simples maladies pouvant être traités rapidement en France deviennent parfois incurables faute de moyens, d’accès aux médicaments et parfois à cause de conditions d’hygiène assez précaires. Quant à Maëlle, elle œuvre auprès d’ONG locales pour aider à la scolarité des enfants. Pour la plupart, trop pauvres pour payer les frais de scolarité, le matériel scolaire, les uniformes et les frais de santé, ils décrochent assez rapidement avant même d’entrer à l’école primaire.

Guérir le paludisme grâce à l’Artemisia

Mais ces deux « Bomb’héros » (bombero, pompier en espagnol) souhaitent aller encore plus loin. Du nom de leur projet, Afric’Artemisia, ils souhaitent contribuer à lutter contre le paludisme, qui fait 500 000 décès chaque année en Afrique, grâce à cette plante, l’artémisia composée de l’artémisinine aurait de grandes vertus thérapeutiques. Lors du festival du curieux voyageur, ils découvrent un film sur cette plante qui les captive et, après quelques rencontres avec Bernard Crutzen (réalisateur du film Malaria Business) et Alexandre Poussin Madatrek, lui-même guéri du paludisme par cette plante lors de son aventure Africa’Treckle projetprend forme.

Pour ce projet, Maëlle et Pierrick ont récolté 3925€ sur les 3000 escomptés. Une somme conséquente qui leur permettra de mener à bien leur projet, et d’autre part, aider au-delà de leurs espérances l’accès au remède contre le paludisme bien trop inaccessible et trop cher pour les populations locales.
Comme Ernesto Guevera de la Serna, devenu le « Che » et son fidèle compagnon de voyage Alberto Granado, ils ont commencé par arpenter les territoires de toute l’Amérique du Sud. Comme eux, ils voyagent sur un véhicule à deux roues. Et comme eux, ils ne se fixent aucune limite.

Grace aux dons collectés par nos deux Bomb’heros, Pompiers Sans Frontières a pu soutenir l’équipement à travers un don en tenues de protection individuelle de type français (veste de feu sur pantalons, gants et bottes de feu) de l’ensemble du personnel de la jeune Brigade des pompiers de los Maitenes, fondée le 12 juillet 2017 au Chili, soit 40 pompiers leur permettant ainsi de pouvoir suivre la formation initiale de base de tout sapeur pompier. Par ailleurs, une deuxième envoi est en préparation afin d’équiper les 100 pompiers volontaires de la Caserne France 3 de Lima en bottes d’intervention, ou  PSF a effectué sa première mission en 1992 et soutient depuis cette date cette compagnie de pompiers fondée le 20 avril 1866 par la communauté française expatriée au Pérou. Depuis cette date, PSF a équipé en matériels et véhicules et formé cette compagnie Française au Pérou ; ces années ont forgé un lien et une amitié qui perdure aujourd’hui.

Nous vous invitons à visionner un reportage tourné en 1996 sur le sujet sur notre chaine Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=U6gWw0C4CUI 

Il faut savoir qu’au Pérou et au Chili, l’intégralité du corps de pompiers est exclusivement composée de bénévoles qui assurent les missions de protection des personnes et des biens sur l’ensemble du territoire. Par ailleurs, outre leur engagement bénévole, il n’est pas rare que les pompiers mettent la main à la poche afin de financer leurs premiers équipements d’intervention.

Un grand Merci à Maelle et à Pierrick pour votre détermination et votre soutient, ainsi qu’à nos partenaires la société BOCHE et VTN pour leurs dons matériels.

Nous vous encourageons à participer à cette belle aventure humaine en soutenant les défis des Bomb’heros.

N'ATTENDONS PAS UNE CATASTROPHE POUR INTERVENIR

+33 4 42 26 52 93
contact@pompiers-sans-frontieres.org
Google Map

Pompiers Sans Frontières
12 rue Charloun Rieu, Groupe scolaire Joseph d’Arbaud
13090 - Aix-en-Provence - Fr

Je veux devenir adhèrent ! Comment faire ?

Je veux m'inscrire à la Newsletter PoSF >>>

mattis venenatis, suscipit ipsum sit venenatis nec mattis diam