Prévention et réduction des risques d’incendie dans 8 communes de la Fédération des Municipalités du Kesrouan–Ftouh au Liban

Présents au Liban depuis 2015 à travers des actions de protection des espaces naturels sensibles à Tibnine puis à Jezzine en 2017, l’ONG met en œuvre en 2018 un programme plus ambitieux sur la thématique environnementale et la réduction des risques et des catastrophes.

Les actions précédentes, très opérationnelles et axées sur le renforcement des capacités de municipalités libanaises ont consisté à la formation et la dotation de véhicules d’intervention adaptés à la lutte contre les feux des espaces naturels.

Cette fois-ci, il s’agit d’un programme annuel qui inclue les actions précédentes, mais verra également la mise en œuvre d’outils et de dispositifs innovants au Liban tels que l’élaboration d’un PIDAF, d’un PICS, et d’un DICRIM !

PIDAF, PICS et DICRIM ?

PIDAF : Plan Intercommunal de Débroussaillement et d’Aménagement Forestier
PICS : Plan Intercommunal de Sauvegarde
DICRIM : Document d’Information Communale sur les Risques Majeurs

Ce sont trois documents emblématiques d’une démarche de prévention des risques. Ils n’existent pas au Liban, le projet de PSF est donc très innovant !

C’est dans le cadre de la coopération décentralisée de la Fédération des Municipalités du Kesrouan-Ftouh avec le Département des Yvelines, que PSF, ONG spécialisée dans la gestion des risques ayant déjà travaillé au pays des cèdres, a été sollicitée pour concevoir et mettre en œuvre un projet de Prévention et Gestion des Risques Incendies au Kesrouan-Ftouh. L’objectif à long terme est double renforcer les compétences des collectivités territoriales et contribuer à la préservation du patrimoine naturel et culturel du Kesrouan-Ftouh.

Le financement du programme est assuré par les contributions de l’appel à projets du fonds d’appui pour le Liban du Ministère des Affaires étrangères, le Département des Yvelines la Fédération du Kesrouan Ftouh et Pompiers Sans Frontières.

La Fédération des Municipalités du Kesrouan-Ftouh ?

C’est l’équivalent d’une communauté de communes en France. Située à mi-chemin entre Beyrouth, la capitale libanaise, et Byblos, la fameuse cité millénaire, elle existe depuis 1977, et comprend 54 municipalités. Comme elle s’étend de la côte à la haute montagne (jusqu’à 2000m), ses zones boisées sont inégalement réparties, et inégalement soumises au risque d’incendie, pourtant très présent en période estivale… comme toutes les forêts méditerranéennes !

Ainsi, de janvier à décembre 2019, la Fédération des Municipalités du Kesrouan-Ftouhest chargée, avec l’appui de PSF, d’élaborer un PIDAF, un PICS, un DICRIM et de mettre en œuvre des campagnes de sensibilisation dans les écoles du Kesrouan-Ftouh. À cela, des actions de formation et de dotation de matériels de lutte contre les feux ainsi que des dispositifs préventifs et d’alerte précoce de feux naissants vont être déployées et mises en œuvre.

Ce projet ambitieux est aussi l’occasion, de développer des partenariats avec des acteurs locaux, des collectivités territoriales, et des associations locales tels que – LRI (Lebanon Reforestation Initiative), les acteurs de la Sécurité Civile au Liban — la Défense Civile, la Croix-Rouge, entre autres.

Ce projet se concentre d’abord sur 8 municipalités, 5 sur la côte (Jounieh, Daraoun Harissa, Ain El Rihaneh, Aintoura, Zouk Mikael), et 3 autour du sentier de randonnée Wadi El Salib (Kfardebian, Klaiat, Faytroun). En fonction des résultats de ce programme pilote, cette action pourrait être étendue à l’ensemble du territoire de la Fédération du Kesrouan-Ftouh, permettant de disposer d’un modèle pouvant être étendu à d’autres collectivités libanaises.

LES PREMIÈRES ÉTAPES DU PROJET

Après avoir lancé le projet lors du premier comité de pilotage en février, où nombreux ont été les partenaires à avoir répondu présents, la Fédération du Kesrouan-Ftouh et PSF sont actuellement en train de travailler sur plusieurs volets.

Étape 1

La cartographie des zones à risques et à débroussailler en priorité. Cette cartographie sera l’outil principal d’aide à l’élaboration d’arrêtés municipaux, signés et appliqués par les 8 municipalités de la zone pilote. Ces arrêtés contribueront à leur tour à la viabilité des actions entreprises durant le projet.

Étape 2

La campagne de sensibilisation des écoles de la zone pilote, en collaboration avec plusieurs associations locales, dont c’est le cœur de métier. L’objectif étant de sensibiliser les jeunes (de 6 à 18 ans) de manière ludique à la question de la préservation de l’environnement en général, et des feux de forêts en particulier, avec 3 sous-objectifs :

o  qu’ils acquièrent des savoirs sur ce sujet,
o  qu’ils transmettent ce qu’ils ont appris à leur entourage,
o  qu’ils agissent pour prendre soin de leur territoire.

Étape 3

La collecte des données – nombreuses et diverses – auprès des municipalités de la zone pilote, afin de pouvoir commencer à élaborer le PICS, démarche au centre du projet. Elles vont du recensement des médecins, à la carte des points d’eau des 8 municipalités, en passant par la liste des lieux de culte du territoire qui nous intéresse. La collecte des données et l’identification des risques n’est que la première étape de l’élaboration du PICS : il faut ensuite analyser et mettre en forme toutes ces informations.

Prochaine étape : travailler sur la détection et l’intervention sur les feux naissants au Kesrouan-Ftouh !

Abonnez-vous au blog pour suivre pas à pas les étapes du projet de lutte contre les incendies au Kesrouan-Ftouh !

N'ATTENDONS PAS UNE CATASTROPHE POUR INTERVENIR

+33 4 42 26 52 93
contact@pompiers-sans-frontieres.org
Google Map

Pompiers Sans Frontières
12 rue Charloun Rieu, Groupe scolaire Joseph d’Arbaud
13090 - Aix-en-Provence - Fr

Je veux devenir adhèrent ! Comment faire ?

Je veux m'inscrire à la Newsletter PoSF >>>

id venenatis risus elit. Praesent amet, massa elit. eleifend ut